Présentation du Master Eau > Présentation parcours > H2E-Env

H2E ENV

Le parcours H2E-Environnement (Hydrogéologie qualitativE et quantitativE – Environnement) offre une formation scientifique et appliquée sur la compréhension et la mise en valeur des ressources en eau souterraine. L’offre de formation est centrée sur la maîtrise des questions liées à l’évaluation, à la protection et à la gestion des ressources en eau souterraine afin d’en optimiser les différents usages, de maitriser les risques associées et de caractériser la pérennité de cette ressource face aux changements globaux, qu’ils soient d’origine climatique ou anthropique.

Au travers d’un enseignement pluridisciplinaire autour d’approches en hydrogéologie, hydrologie, hydrogéochimie et qualité des eaux ce parcours a pour objectif de former des spécialistes capables de contribuer à une gestion optimale et durable des eaux souterraines, quels que soient les contextes climatiques, géographiques et socio-économiques.

Ce parcours s’appuie sur des Laboratoires et des équipes reconnus internationalement et bénéficie du soutien des entreprises (dont certains leaders mondiaux tel que Total, Danone) rassemblées au sein du Pôle de compétitivité « Eau » à vocation mondiale. La formation au sein de cette spécialité implique l'apprentissage de techniques de reconnaissances et de mesures in situ dans des milieux variés : poreux, glaciaire, fracturé et karstique.

 Ce parcours a pour vocation de former des cadres des secteurs privé et public travaillant sur le développement, la coordination, la gestion et la réalisation technique d'études et de projets ainsi que des chercheurs dans les domaines de :

  • l’évaluation, la mobilisation et la gestion intégrée de la ressource en eau,
  • le contrôle et la préservation de la qualité des eaux
  • la gestion des risques liés à l'eau.

Le parcours H2E-Environnment s’adresse à des étudiants diplômés de Licence, ou à des salariés en formation continue, spécialisés en sciences de la Terre et de l’Environnement ou en Physique et Chimie de l’environnement.

 Le parcours s’appuie une approche intégrée et pluridisciplinaire. Répartie sur 4 semestres, elle propose une spécialisation progressive aux travers d’Unités d’Enseignement (UE) :

  • d’enseignements transversaux à l’échelle de la mention (majoritaire en M1): écologie, droit, les politiques publiques, les acteurs ou bien encore l'aménagement du territoire
  • de spécialités : hydrogéologie, hydrologie, hydrogéochimie et qualité des eaux (majoritaire en M2)
  • de maîtrise de techniques et d’outils : SIG, télédétection, statistiques, modélisation.
  • de connaissance des aspects réglementaires et socioéconomiques
  • de projets et de stages

 

Co-Responsables :

Véronique Léonardi
Université de Montpellier (Maître de Conférences)
Tel : +33 (0)4 67 14 32 45
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Hervé Jourde
Université de Montpellier (Professeur)
Tel : +33 (0)4 67 14 90 30
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Marina Héry (apprentissage)
Université de Montpellier (Maître de Conférences)
Tel : +33 (0)4 67 14 42 74
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


Contact :

Nadine Peres
Université de Montpellier (secrétariat des M2)
Tel : +33 (0)4 67 14 36 34
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Lucie Dupuy de Crescenzo
Université de Montpellier (secrétariat des M1)
Tel : +33 (0)4 67 14 90 33
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

LE PARCOURS H2E-Environnement EN DETAILS :

Contenu des APPRENTISSAGES et Modalité d'ACCES

Contenu des apprentissages                

Le parcours H2E-Environnement propose une solide formation en hydrogéologie qualitative et quantitative, en formant les étudiants depuis l’acquisition des données in situ, le traitement et l’analyse de ces données jusqu'à la modélisation et la caractérisation des transferts souterrains, parfois en interaction avec la surface.

Ce parcours est une formation universitaire validée par 120 ECTS. Elle est composée de 4 semestres à 30 ECTS chacun.

La première année comporte un important tronc commun au niveau de la mention Eau, permettant d’acquérir les fondamentaux dans les domaines des Sciences de l'Eau.  Le Semestre 1 (S1) est principalement pluridisciplinaire avec des enseignements transversaux à l'échelle de la Mention Eau.  La spécialisation s’opère dès le semestre 2 (S2) mais c’est essentiellement au cours du semestre 3 que l’étudiant va se spécialiser et affiner son projet professionnel en lien avec ses aspirations majeures et en fonction du profil choisi (professionnel ou recherche). 

Les semestres 2 (1ère année) et 4 (2ème année) sont dédiés à des stages en entreprise ou en laboratoire de 2 mois minimum (S2) et 5 à 6 mois (S4).

Les semestres 1 à 3 comprennent des enseignements disciplinaires et techniques spécifiques aux Sciences de l'Eau (comprenant des enseignements sur le terrain), ainsi que des enseignements transversaux à l'échelle de la Mention Eau:

  • UE fondamentales du domaine des Sciences de l'Eau et de l'Environnement (hydrologie, hydraulique, hydrogéologie, hydrodynamique, hydrochimie, microbiologie, géomorphologie)
  • UE appliquées du domaine des Sciences de l'Eau et de l'Environnement (caractérisation et prospection de la ressource, gestion intégrée de l'eau, étiage et crue, contamination, gestion des risques liés à l'eau, aménagement du territoire, études d'impact)
  • UE d'ouverture sur les disciplines transversales de l'Eau (les sciences sociales, le milieu et l'écologie, la législation, l'économie, l'agriculture)
  •  UE portant sur les méthodes et techniques de l'ingénierie en sciences de l'Eau (modélisation, programmation, statistiques, systèmes d'information géographique, télédétection, base de données, cartographie...)
  • UE d'ingénierie (gestion de projet, gestion financière, management...)
  • UE de recherche (analyse bibliographique, conférences, projets individuels d'études)
  • UE d’anglais appliquée
  • Stages en entreprise ou en laboratoire de fin de Master 1 et de fin de Master 2

Le parcours H2E-Environnement demande des prérequis en géologie.  

Les stages de terrain 

Une autre ambition de ce parcours est de former les futurs diplômés aux techniques de métrologie les plus récentes pour la caractérisation hydrodynamique et hydrochimique des aquifères au sein de l’hydrosystème. Cet apprentissage implique des mesures in situ dans des milieux variés : poreux, glaciaire, fracturé et karstique. 2 stages de terrain obligatoires et 2 stages optionnels sont proposés :

Stages obligatoires :

  • Géologie-hydrogéologie dans les Cévennes  en début de M1
  • Caractérisation in situ des grands Aquifères dans les Pyrénées orientales en début de M2

Stages optionnels :

  • Evian Water School : les étudiants du parcours peuvent participer à une école de terrain de 5 jours à Danone Evian avec des professionnels de l’eau minérale
  • Hydraride : les étudiants du parcours peuvent participer à une école de terrain de 10 jours au sud avec des professionnels, chercheurs et étudiants du sud

Les différents profils

Le profil Professionnel du parcours H2E-Environnement s’appuie sur des partenariats effectifs avec des entreprises et des organismes offrant de nombreuses possibilités de stages de M1 et de M2 en milieu professionnel. Les enseignements réalisés par des professionnels représentent 20% à 25% de l’ensemble des enseignements proposés. Ces mêmes professionnels informent directement les étudiants des débouchés possibles et des  projets nationaux et internationaux. Parmi les industriels intervenant dans ce parcours, on peut citer : TOTAL, SAFEGE (SUEZ), BRGM, ANTEA, SIEE (GINGER), SWELIA.

Le parcours propose également un profil Apprentis, proche du parcours professionnel avec un choix d’option adapté au calendrier d’apprentissage.

Le profil Recherche du parcours H2E-Environnement bénéficie de l’implication de nombreux chercheurs et enseignants-chercheurs de l’UM, du CNRS, de l’IRD, du Cemagref, de l’Engref AgroParisTech et de Sup’Agro Montpellier, ce qui permet de proposer des enseignements mais également des stages de recherche intégrant les dernières avancées de la  recherche dans le domaine de l’Hydrogéologie qualitative et quantitative, en lien avec les problématiques environnementales du XXIe siècle.

Modalité d'accès

Ce parcours est conforme au système européen. Il est accessible à un titulaire d'une licence mention Sciences de la Terre et/ou de l'Environnement et/ou de l’Univers ou mention Science du Vivant, mention Chimie et/ou Géochimie, Mention Physique. 

Le parcours H2E-Environnement est ouvert en formation initiale, à l'apprentissage (CFA), à la formation continue et par contrat professionnel (SFC UM). 

Les candidatures se font sur la période avril - mai via le site de l'Université de Montpellier (cf onglet "candidature").

 Equipe pédagogique du parcours : 
  • Véronique de Montety (Maître de Conférences, Université de Montpellier)
  • Hervé Jourde (Professeur, Université de Montpellier)
  • Véronique Léonardi (Maître de Conférences, Université de Montpellier)
  • Christelle Batiot-Guihle (Maître de Conférences, Université de Montpellier)
  • Marine Rousseau (PRAG, Université de Montpellier) 
  • Marina Hery (Maître de Conférences, Université de Montpellier)

 

Les possibilités d’échanges internationaux et de double diplôme

DOUBLE DIPLOME entre le Parcours H2E-Environnement et l'école d'ingénieur des MINES D'ALES

Les étudiants ayant validé leur Master 1 Sciences de l'Eau - H2E-Environnement peuvent intégrer l'école d'ingénieur EMA pour y réaliser les années 2 et 3 de formation. Les élèves ingénieurs de dernières années peuvent intégrer le parcours H2E-Environnement en 2ième année. Une convention inter-établissement a été signée pour cet accord d'échanges. Chaque année, 2 étudiants du parcours H2E-Environnement peuvent en bénéficier. La sélection se fait sur dossier et entretien. Les étudiants sont scolarisés dans les 2 établissements au cours de leur formation. 

Les étudiants obtiennent alors en fin de cursus les 2 diplômes : Master Sciences de l'Eau H2E-Environnement et EMA (parcours MI2E et RISC).

ECHANGES INTERNATIONAUX

Les étudiants ont la possibilité d’effectuer le stage de Master 1 ou 2 à l’étranger.

Les étudiants du parcours peuvent partir effectuer leur semestre 2 au Québec à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) ou à l’Université de Barcelone.

 

Les débouchés

Les professionnels formés par le parcours H2E-Environnement travaillent en tant qu'ingénieur, cadre ou chercheur dans le domaine des Sciences de l'Eau et de l'Environnement.

Vise des métiers tels que :

  • hydrogéologues,
  • chargés d'études / de mission / chef de projet sur l'environnement,
  • chargés d'études / de mission / chef de projet sur la qualité des eaux et du milieu,
  • chercheurs / doctorants en hydrosciences,
  • chargés d'études en modélisation hydrogéologique,

dans des structures telles que des bureaux d'études et ingénierie spécialisés dans l'Eau et l'Environnement, des établissements publics de recherche (Universités et EPST : irstea, CNRS, INRA, IRD, ,...), ou des EPIC (BRGM, CEA, CIRAD). Des débouchés existent également parmi la fonction publique (collectivités territoriales, mairies et structures intercommunales, services déconcentré de l’Etat, agences de l'eau), les Grandes sociétés d’équipement, les Syndicats d’aménagement de bassins hydrographiques, de cours d’eau, ou encore des ONG (notamment sur un plan international).

Exemples d'organismes ayant accueilli les stagiaires M1 ou M2 du parcours H2E-Environnement : 

 Les métiers sont exercés dans les thématiques de :

  • de la caractérisation de la ressource en eau (volume prélevable, qualité et quantité de la ressource, fonctionnement hydrologique), son évolution sous l'effet de changements (climatiques, anthropiques), sa gestion intégrée, concertée ou participative
  • des risques liés à l'eau (crue, inondation, étiage, pollution...), de leur prévision temps réel et de leur gestion intégrée (GIC)
  • de la modélisation hydrogéologique ou hydrochimique,
  • des diagnostics qualité des eaux du milieu,
  • des interactions entre les eaux de surface et les eaux souterraines (dont terrains karstiques)

 Les codes des fiches ROME les plus proches sont :

  • 53121 : hydrologue, hydrogéologue, ingénieur d'étude (recherche fondamentale), ingénieur de recherche (recherche fondamentale)
  • 53122 : Chef de projet (études), ingénieur chargé d'études, ingénieur chargé d'études recherche développement, ingénieur de projet (études), ingénieur de recherche appliquée, ingénieur hydrochimiste, responsable de projets
  • 53131 : hydrologue (environnement), hydrogéologue (environnement), ingénieur environnement
  • 32172 : chargé de mission
  • 23211 : chargé de mission (développement local)

 

Modules enseignés en M1 et M2 de la Spécialité "H2E-ENV" :

 

 UE_H2E


La liste des UE de la spécialité H2E-ENV peut être téléchargée ici